Qu'est-ce qu'un bon osmoseur ?

 

Sur le marché de la filtration en général et de l’osmose inverse en particulier, on trouve de tout, à des prix très différents, et il devient de plus en plus difficile pour un non-professionnel de s’y retrouver.

Nous allons donc vous donner quelques pistes pour vous permettre de choisir un bon osmoseur, qui non seulement vous assurera une qualité d’eau irréprochable, mais qui sera également pratique et agréable à utiliser au quotidien.



Un bon osmoseur doit impérativement être :

équipé d’un pré-filtre au charbon actif qui permettra essentiellement de retenir le chlore présent dans l’eau du robinet, chlore qui est particulièrement nocif pour les membranes d’osmose inverse.

En effet, un dosage de chlore supérieur à 0.1 ppm réduit la durée de vie de la membrane de 50 % ! Ce pré-filtre au charbon actif peut également jouer le rôle de pré-filtre à sédiments dans le cas d’eau de ville contenant peu de particules. Si au contraire votre eau est fortement chargée en particules, il convient, en plus du pré-filtre au charbon actif, prévoir un pré-filtre pour les sédiments.

équipé d’une ou deux membranes d’osmose inverse de qualité. Une membrane à bas prix et de mauvaise qualité ne retient pas autant qu’une membrane de bonne qualité et n’assure donc pas la même qualité d’eau. Elle doit retenir entre 96 et 98 % des éléments indésirables comme l’ammonium, l’aluminium, l’argent, l’arsenic, le chlore, le chloroforme, le cyanure, les molécules médicamenteuses, le mercure, le nickel, les nitrates, les pesticides, le plomb, etc., et 100 % des bactéries, des virus et des hormones.

équipé d’un post-filtre au charbon actif de finition ou de lissage, qui permettra, s’il y a lieu, de supprimer les derniers goûts et odeurs encore présents dans l’eau après son passage dans le pré-filtre et la membrane.

sans réservoir (direct flow). Les cuves scellées d’un bon nombre d’osmoseurs sous évier ne peuvent en effet être nettoyées et un biofilm a tendance à s’y déposer après quelques années d’utilisation. Même si ce biofilm n’est pas toxique, il est tout de même indésirable et perturbe la qualité de l’eau produite.

équipé d’un système de rinçage séquentiel de la membrane si vous vous absentez souvent. Cela permet d’augmenter la durée de vie de la membrane et d’éviter son encrassement par les minéraux et les bactéries.

équipé d’un résistivimètre ou d’un conductivimètre incorporé, qui permet de suivre en temps réel la qualité de votre eau osmosée et en même temps de surveiller la saturation de la membrane. A défaut, optez pour un mesureur de TDS qui vous permettra de le mesurer manuellement.



Notre sélection : les osmoseurs de la marque allemande Rowa : Sirius Automatic, Sirius Basic, Twin-Turbo

Haut de gamme – qualité Made in Germany

 

 

 

Mise à jour le Mercredi, 01 Juin 2016 09:57